Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 21:55

 

COMMUNIQUE DE PRESSE - 02/10/2012

Symposium sur l’avenir des églises de Bruxelles :

Pour une valorisation optimale au service de tous

Dans la continuité de la réflexion menée suite à la perspective de projets de désacralisation de certaines églises de Bruxelles,  et à l’approche d’un colloque prévu pour 2013 par la Région de Bruxelles-Capitale sur la réaffectation partielle ou totale des églises, des chrétiens  ont organisé le 29 septembre un symposium sur « L’Avenir des églises de Bruxelles : Regards croisés, Dialogues et Recherches ».

Au sein d’un auditoire comble, comptant près de 150 participants, l’assemblée et les organisateurs se sont accordés sur l’idée que les églises de Bruxelles, comme lieux de culte, conservent un grand avenir. Invitant à la créativité et à l’audace, en dialogue avec leur hiérarchie ecclésiale et les divers pouvoirs publics, ils ont  clairement exprimé leur engagement à prendre leur part de responsabilité pour répondre aux défis posés.

Les intervenants invités ont permis de faire émerger trois idées forces :

·         Les églises, en tant que lieux de culte, sont une présence essentielle dans la cité.

A la fois signes structurants dans nos paysages et espaces permettant l’intériorisation et la convivialité, les églises sont des lieux d’accueil irremplaçables, qui sont appelés à toujours jouer plus pleinement leur rôle social et culturel, de formation, de service, de pacification et de cohésion sociale. Leur coût est à évaluer en tenant compte de tout le bien qu’elles offrent directement et indirectement à la collectivité. L’analyse permet de voir le coût peu élevé de tous ces services proposés. Des exemples à l’étranger, tels Les Chantiers du Cardinal à Paris rapprochent églises et habitants, ou à Bruxelles, les différentes initiatives menées par les fidèles dans leur église paroissiale, montrent que le modèle pastoral a un impact majeur direct sur l’évolution de la fréquentation, celle-ci est donc réversible.

·         Le patrimoine culturel des églises peut être davantage mis en valeur et exploité.

Souvent chefs d’œuvre artistiques, les églises en tant que lieux de culte font partie intégrante de la mémoire collective de nos territoires ; les démolitions d’églises déjà opérées ont conduit à des « traumatismes » et à des « trous de mémoires » très dommageables pour les quartiers concernés. Mais l’essentiel, aujourd’hui, sont qu’elles s’ouvrent à l’avenir et permettent toujours mieux aux fidèles, et à tous les visiteurs, de vivre la quiétude, le mystère de l’Eglise dans toutes ses dimensions, y compris ces parcelles de vie communautaire et de Présence sacrée. Ainsi, certaines églises à Bruxelles, tels que celles du Saint Sacrement et de la Résurrection, ont trouvé un renouveau à travers un projet architectural conjugué avec l’investissement d’une communauté de croyants et de voisins, stimulés par l’activité et les besoins du chantier.

·         Vers une cohabitation, chemin de communion œcuménique ?

A l’heure du synode de l’Eglise catholique sur la nouvelle évangélisation, ne faut-il pas également accueillir les demandes de communautés protestantes ou orthodoxes en quête d’un lieu de culte et d’espaces communautaires ? Est avancée l’idée d’un partage progressif qui serait fécond pour la vitalité des communautés respectives, utile pour une meilleure gestion et répartition des frais ainsi qu’un rayonnement des lieux.

Un grand nombre de chrétiens non pratiquants manifestent également des attentes vis-à-vis de leur église et de leur paroisse, ils ne doivent pas être oubliés, les témoignages de certains d’entre eux au symposium ont confirmé que leur présence n’est pas souvent comptabilisée. La mise en place de groupes de travail sur des « chantiers » à lancer, de la musique à la réflexion multidisciplinaire en passant par l’entretien et l’accueil, pourraient réunir un plus grand nombre de personnes pour commencer à reconstruire ces liens.

Sur les aspects juridiques et financiers de la gestion des églises, les intervenants ont rappelé que :

1. Le financement de tous les cultes reconnus en Belgique garantit l’équité entre les cultes, la liberté de conscience et l’accès démocratique à la spiritualité, indépendamment des ressources de chacun. Ce système, au contraire de la privatisation du financement des cultes, permet également d’éviter de privilégier les mouvements aux idées plus radicales ou aux démarches commerciales. Dans la continuité du système belge, son montant est actuellement inférieur à 0,1% du Produit Intérieur Brut.

2. Une grande majorité d’églises appartiennent aux Fabriques d’églises, elles ont toute indépendance dans la décision de  maintien de l'affectation des lieux  de culte et ne peuvent subir de pression des communes. A noter que la charge du déficit des Fabriques d’Eglises représente 0,3% des budgets communaux ; ce budget reste modéré compte tenu du travail social et spirituel accompli par les religieux et les équipes paroissiales, la gestion exemplaire des Fabriques et le faible niveau des rémunérations versées.

3. La procédure de désacralisation des églises prévue par le droit canon prévoit des conditions et des critères très clairs auxquels il convient de se référer. En particulier, la participation et la consultation des fidèles, prévues par le droit canon, sont nécessaires dans le cadre des décisions de réaffectation de lieux de cultes.

Prochainement les actes du  symposium seront rendus disponibles par les organisateurs.  

Lors de ce premier symposium sur l’Avenir des églises de Bruxelles, ont été invités à  intervenir :

·         Introduction, Modération, Conclusion - Christian HONORÉ, Architecte urbaniste ; Christian LAPORTE, Journaliste.

·         Lien entre l’Eglise – des églises – et histoire de la cité - M. Yves DELMOTTE, Enseignant et Conférencier

·         Relation entre les églises et la ville : Christian LASSERRE, Economiste, Professeur en urbanisme opérationnel à l’UCL, Louvain-la-Neuve

·         Analyse comparative : Stratégies et ressources humaines - Marguerite REY - LE HODEY, Sociologue

·         Les 6 postulats de l’affectation des églises  - Thomas COOMANS, Prof KU Leuven, Membre CMRS

·         Eglises, Patrimoine Vivant : solutions architecturales et respect du Patrimoine - Louis de BEAUVOIR, Architecte, Président de la Fondation Habitat et Humanisme Belgique

·         Position exacte – et hybride – des fabriques d’églises entre le pouvoir civil et la sphère religieuse - Frank JUDO, Avocat

·         Nos églises et le droit canon. Procédure de désacralisation et recours. Droits et devoirs des laïcs - Frédéric AMEZ, Avocat ecclésiastique

·         Pouvoir Communal, Culte et Patrimoine - Etienne NOËL, Echevin du Culte à Schaerbeek

·         Le financement des cultes reconnus, un gage de pluralisme - Olivier de CLIPPELE, Juriste, Membre du Parlement Bruxellois

·         Portée théologique et sociale de nos églises - Véronique HARGOT-DELTENRE, Assistante sociale et théologienne

·         Vers un partage ou une cohabitation œcuménique ? - Carlton DEAL, Christian Associates International, The Well ; Georges CIMEN, Comité de l’Eglise Syriaque

 

 

 

Contact Presse : symposiumeglisesbxl@gmail.com

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eglisesaintecatherinebruxelles - dans Evenements
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Amis de l'église Sainte Catherine à Bruxelles asbl
  • Les Amis de l'église Sainte Catherine  à Bruxelles asbl
  • : Association de soutien et d'action pour la sauvegarde de l'Eglise Sainte-Catherine à Bruxelles-Ville. Blog à l'initiative des "Amis de Sainte-Catherine" asbl, association de chrétiens et citoyens, sensibilisés à l'avenir de l'église Sainte-Catherine en dialogue avec les prêtres et communauté qui s'y rassemblent.
  • Contact

Recherche