Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 22:24

You may know it or not, the desacralisation of St. Catherine's church and its transfer to the City of Brussels is imminent.

The raised arguments are known ( for this church as well as for others which may be concerned as well ) : the buildings are abandoned, becoming useless, too expensive for the community. More precisely : the City of Brussels seems to be interested in converting such a place, perfectly located for a commercial use....into a fruit & vegetable market......( a project the residents are totally against )  

Shall we remain silent and passive in front of such a nonsense   ?

 

Are we going to to agree in giving up - abandoning - our largest downtown church downtown Brussels, next to the tube, right in the middle of a  trendy, young, business area,  where the christmas market does take place, attracting more than 2,5 million visitors ? 

Abandoned , you say ? Yet, this church hosts everyday a dynamic Catholic community ( about 100 worshipers on Sundays) and an equally fervent, even larger Romanian Orthodox community ( about 250 faithful on Sundays, 1500 for the major celebrations),living in a perfect ecumenical cohabitation. On top of this, should we further mention numerous other liturgical celebrations each community is organizing (baptisms, weddings, funerals, ...), the many stepping in for a moment all along the day, be catholics or orthodox for a moment of prayer, be tourist by hundreds ?

 

Who shall say or measure the impact the impact on the human and social levels of such areas of welcome, rest, consolation, pacification, meditation,  going back to the inner self, and social cohesion, put permanently at the disposal and open to any and every public ? Are there indeed too many spaces lending themselves to such free and public use ?

 

Or are they too expensive ? Precisely because they already belong to the category of listed monuments, restoring these churches and maintaining them to their avowed spiritual and cultural avocation will be much less expensive than transforming them into commercial centres ( or suchlike ), which would impose considerable limitations in terms of transformation and restoration. 

   As citizens we ask that the city stop their bringing pressure on getting hold of our religious inheritance.

 

   As Christians we ask that our bishops take the timenecessary to associate the common Christian folk and fold to a thorough reflexion on the future of our churches.

 

Together dear Christian brothers and sisters let us summon up all our energy and mobilize all people so that we

 ' live ' more in our churches, and revive them as well through concerts, lectures, exhibitions, ' theological cafés ' and suchlike activities as shops with monastic products, reading corners, ' reception centres ' in order to offer people welcoming and hearing sessions, etc. There is no dearth of possible activities in the spirit of the gospel ! 

 

 

Partager cet article

Repost0
29 avril 2014 2 29 /04 /avril /2014 22:22

 

Merci de signer et diffuser la pétition 

contre la fermeture de l'église Sainte-Catherine


btn signpet fr

 

Ce blog est issu du « mouvement de résistance et d’espérance »,

né en réaction au projet de désacralisation de l’église Sainte-Catherine à Bruxelles.

 

A ce jour, l’avenir de l’église Sainte-Catherine est encore incertain.

Rien n’a été signé dans un sens ou l’autre.

Tout reste donc possible et nous gardons confiance.

 

La Ville de Bruxelles a lancé un « appel à idées » à tous les citoyens ; l’idée retenue par un jury constitué sous la direction de Mr Van Caluwe (Directeur de la Monnaie), sera ensuite remis à l’évêque diocésain (Mgr Léonard), qui devra in fine la valider ou non.

 

En réponse à « l’appel à idées » lancé par la Ville de Bruxelles, par la voix de son l’Echevin des Cultes (Alain Courtois, MR), les Amis de Sainte-Catherine ont l’intention de lui soumettre la demande, « l’idée », que cette église… reste une église, en y adjoignant la pétition lancée en novembre 2011, intitulée : « Non à la désacralisation de l’église Sainte-Catherine ! »

(cfr ci-dessous).

 

La pétition avait recueilli environ 8200 signatures,

mais, après l’avoir laissé reposer depuis lors,  nous espérons arriver à 10.000 signatures …

avant le 12 mai 2014 deadline pour la « remise des idées » à la Ville.

(soit 1800 signatures en 10 jours !) , 

 

Si vous n’avez pas encore signé la pétition (par internet ou sur papier),

votre signature serait donc fort bienvenue.

D’avance, MERCI à chacun !

 

Lisez le livre « Ne désacralisons pas nos églises ! » par Véronique Hargot-Deltenre

Info et points de vente sur www.desacralisations-stop.be

     Site de la Ville de Bruxelles :  http://www.brussels.be/dwnld/33097590/idee%20fr.pdf

 

Les Amis de Sainte Catherine poursuivent leur mobilisation, pour éviter la désacralisation de l’église qui est fermée depuis le 31 décembre  2011

    Si l'église Sainte-Catherine est fermée depuis le 1er janvier 2012,
elle n'est pas désacralisée ni désaffectée !

    
    contact par email : eglisesaintecatherinebruxelles@gmail.com
contact par téléphone : +32 (0) 478 31 33 45

    Poursuivons notre mobilisation. 

Merci de signer et diffuser la pétition.


btn signpet fr

Partager cet article

Repost0
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 00:38

Conférence UOPC VHargot A4

 

>>> Voir l'affiche et la télécharger pour diffusion

Partager cet article

Repost0
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 23:45

Saintecatherinerenovée

 

Pour information, malgré l’appel à idées de la Ville de Bruxelles, l’église Sainte-Catherine n’est pas encore désacralisée et nous gardons confiance qu’elle ne le sera jamais.

Les Amis de Sainte-Catherine ne manqueront pas de rappeler à leurs évêques les 8000 NON à sa désacralisation de l’église et les idées et projets prêts à être concrétisés en ces lieux.

A suivre ici bientôt.

D’ici là, nous vous encourageons à lire le livre « Ne désacralisons pas nos églises » (de Véronique Hargot-Deltenre) qui raconte la mobilisation et la réflexion autour de l’église Sainte-Catherine (étendue à toutes les églises)et des pistes pour le renouveau de nos églises au service du renouveau de l’Eglise. Livre en vente à l’UOPC (autres points de dépots sur www.desacralisations-stop.be )

 

Partager cet article

Repost0
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 22:23

Une boîte à idées pour la réaffectation de l’église Sainte-Catherine

Bookmark and Share

Sainte-Catherine-CourtoisFermée depuis deux ans, l’église Sainte-Catherine va connaître une nouvelle affectation. Pour cela, un appel à idées pour son nouvel aménagement et sa future exploitation vient d’être lancé par la ville de Bruxelles.

C’est Alain Courtois, échevin en charge des cultes, qui a présenté à la presse, cet après-midi, « la boîte à idées » mise en place par la ville de Bruxelles en vue de la réaffectation de l’église Sainte-Catherine. Cette démarche entend ainsi susciter une grande diversité de projets (tout sauf un projet religieux…) pour « offrir une seconde vie au bâtiment qui puisse contribuer à la dynamique du quartier, notamment en l’animant et en l’ouvrant au public ».
Outre les architectes, les entrepreneurs, les promoteurs… rompus à l’exercice, des établissements scolaires, des associations locales, des groupes d’habitants, des usagers du quartier et, de manière générale, toute personne morale intéressée pour déposer un projet pourra le faire, d’autant que la participation à cet appel est gratuite.
Les propositions doivent comporter une proposition générale, plus ou moins élaborée, pour l’affectation du lieu et une proposition d’aménagement intérieur de l’église et de ses différentes parties. Elles devront être « d’une grande qualité architecturale afin d’assurer la pérennité et la mise en valeur des caractéristiques patrimoniales du lieu par la conservation de ses éléments architecturaux », précise la ville de Bruxelles.

Projet à remettre avant le 12 mai

Les idées formulées par les participants doivent être rentrées pour le 12 mai 2014 au plus tard. Ensuite, un jury sera en charge d’examiner tous ces projets. Il  rassemblera une quinzaine de personnes (dont des membres de l’archidiocèse) et sera présidé par Peter de Caluwe, le directeur de la Monnaie.
Depuis presque quatre ans maintenant, les projections quant au devenir de l’église Sainte-Catherine vont bon train. Une chose est cependant certaine, l’église sera entièrement désacralisée. Pas le moindre espoir donc de voir une petite chapelle être aménagée dans la nouvelle affectation. La rupture sera totale. Le projet final de réaffectation de l’édifice devra cependant recevoir l’aval de l’évêché. Si accord il y a entre la Ville, la fabrique d’église et l’évêché, Mgr Léonard, seule personne habilitée, décidera alors de la désacralisation de l’église.

Les amis de Sainte-Catherine ne désarment pas

Cette façon de faire n’est pas du goût de l’asbl « Les amis de Sainte-Catherine » qui estime que l’on a mis « la charrue avant les bœufs » puisqu’aucun acte de désacralisation n’a été encore signé… « Il est étonnant de voir la ville de Bruxelles prendre ainsi les devants et penser à un avenir qui serait tout sauf religieux », explique Véronique Hargot-Deltenre, membre de cette association. Elle voit ici un mépris total des 8.000 signataires de la pétition qu’avait lancée l’asbl qui par ailleurs envisage un recours à Rome si l’acte de désacralisation devait être signé.
De son côté, le vicariat de Bruxelles regrette bien évidemment de ne pouvoir sauver cet édifice en tant qu’église, mais le chanoine Tony Frison, vicaire épiscopal auxiliaire, rappelle qu’il n’y avait pas d’alternative.

Pierre GRANIER

Ecouter les intervieuw : sur http://info.catho.be/?p=47201

Ecouter Véronique Hargot-Deltenre,
membre de de l’asbl « Les amis de Sainte-Catherine »      

 

    00:00           
 00:00  
         
 

 

Ecouter l’abbé Tony Frison,
vicaire épiscopal auxiliaire pour le vicariat de Bruxelles

 

    00:03           
 01:44  
         
 

 

Print Friendly

Lire aussi :

  • Pas encore de proposition d'article en relation.

URL courte: http://info.catho.be/?p=47201

925cdd789c6ce962fc432359d395183d?s=39&d=Posté par Pierre Granier le 12 fév 2014. inséré dans ActualitéBelgique,BruxellesCathoBelCathoBel Belgiquele fil info. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

     

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 21:56

http://www.uopc.eu/images/contact.jpg

 

Le livre "Ne désacralisons pas nos églises" 

écrit par Véronique Hargot-Deltenre

est en vente en librairie ou par internet

 

Librairie UOPC

Avenue Gustave Demey 14-16

1160 Bruxelles

Tél : 02 648 96 89

Ouvert du lundi au samedi de 9 h 30 à 19 h

 

sur internet : http://www.uopc.eu

Partager cet article

Repost0
27 décembre 2013 5 27 /12 /décembre /2013 13:41

  Communiqué des amis de l'église Sainte-Catherine (27-12-2013) 

 

Les "amis de l'église Sainte-Catherine" sont toujours mobilisés et attentifs à l'évolution de ce dossier qui reste très confus.


Malgré des demandes répétées d'organiser une large concertation citoyenne et chrétienne sur l'avenir de cette église mais également d'un minimum de 8 autres églises dans la Région de Bruxelles-Capitale, le Vicariat de Bruxelles refuse toute concertation élargie et transparente sur cette question.


Une de leur membre, Véronique Hargot-Deltenre vient de publier un livre intitulé


"Ne désacralisons pas nos églises !

Mobilisation pour sauver l'église Sainte-Catherine à Bruxelles

Quel avenir pour nos églises ?


Une actualité urgente ! Une réflexion interpellante.


commande par email sur : désacralisations.stop@gmail.com


paiement de 17,50 EUR (15,00 EUR + 2,50 EUR frs de port)

sur le compte EVA à 1120 Bruxelles


IBAN : BE23 0014 1269 7791 - BIC : GEBABEBB

 

Ne désacralisons pas nos églises flyer Page 1


Partager cet article

Repost0
21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 19:27

Sur cathobel   infocatho.be

 

Pays-Bas : les fermetures d’églises s’accélèrent

Pays-Bas - egliseLes fermetures, désacralisations et réaffectations d’églises ne concernent pas que la Belgique. Chez nos voisins néerlandais, le phénomène prend même des allures inquiétantes, suite à la fusion des paroisses lancée par les évêques à partir de 2008. Une situation que dénoncent une soixantaine d’universitaires.

En 2003, les comptaient 1.525 paroisses catholiques. Selon les objectifs de l’Eglise, il ne devrait plus subsister que 275 à 300 entités pastorales en 2025. Trop coûteuses pour le budget des paroisses – l’entretien des bâtiments de culte non classés relève de leur seule responsabilité –, plusieurs dizaines d’églises ont déjà été désacralisées, transformées en logements, bureaux, cafés, hôtels ou librairies. Et d’après le Rijksdienstvoorhet Culturel Erfgoed (Service national pour le patrimoine culturel), le mouvement devrait se poursuivre. Il annonce d’ailleurs, d’ici 2018, la fermeture de 400 à 500 églises et quelque 700 temples protestants.

L’érosion des communautés locales de foi

Le processus concret de fermeture et de réaffectations des bâtiments religieux reste néanmoins complexe et surtout douloureux pour les chrétiens néerlandais. Car, outre l’attachement aux pierres, c’est le visage des communautés paroissiales qui change radicalement. « Personne ne conteste le fait qu’il faut rationaliser nos modes de fonctionnement, mais nous avons des objections fondamentales sur la méthode de la hiérarchie ecclésiale, qui organise des fusions selon un schéma imposé aux communautés locales« , se plaint Ad de Groot, responsable du Bezield Verband Utrecht, une association de laïcs catholiques opposés aux décisions épiscopales. En avril dernier, il s’est joint à une soixantaine d’universitaires pour dénoncer « l’érosion des communautés locales de foi dans l’Église catholique des Pays-Bas« .

Une politique assez radicale

Les évêques ne partagent pas cet avis. « L’Église catholique est un corps: il ne s’agit pas d’être entre soi et de constituer chacun sa petite paroisse sur mesure, mais de prendre part à la liturgie de l’Église universelle« , souligne Hans Zuidwijk, secrétaire général et économe diocésain auprès de l’archevêque d’Utrecht. Il faut malgré tout reconnaître que les autorités ecclésiastiques du pays ont opté pour une politique assez radicale en la matière: après la création des unités pastorales, au début des années 2000, les sept diocèses néerlandais ont finalement organisé, à partir de 2008, la fusion des paroisses. Le programme consiste à fondre les organigrammes, les équipes pastorales, mais aussi les moyens matériels et les budgets, pour créer de nouvelles entités paroissiales beaucoup plus grandes, autour d’une seule église et d’un prêtre.

Vu la polémique suscitée par ce chantier, il est fort probable que celui-ci sera à l’ordre du jour de la visite ad limina des évêques néerlandais  début décembre à Rome.

(D’après La Croix)

Partager cet article

Repost0
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 17:41

 

 

La Libre Belgique, 19/11/2013, page 14: Sainte-Catherine en quête d'idées

Sainte-Catherine en quête d'idées

bruxelles

La réhabilitation de l'église Sainte-Catherine dans le centre-ville, ce n'est pas pour demain, à en croire les précisions apportées par l'échevin des Cultes, Alain Courtois (MR), lors du conseil communal d'hier.

Il était, au départ, question pour la Ville, propriétaire de l'édifice, de transformer le lieu sacré en une halle aux fruits et légumes. Mais l'autorité ecclésiastique, à savoir Monseigneur Léonard, qui doit encore signer le décret de désacralisation, ne voyait pas cette nouvelle affectation d'un très bon œil et aurait préféré que l'église soit transformée en un musée d'art sacré.

Pour trouver un compromis avec les autorités ecclésiastiques, la Ville a décidé de rebattre toutes les cartes. Elle va prochainement lancer un appel à idée pour décider du futur de cette œuvre du 19e siècle de l'architecte Joseph Poelaert.

L'archevêché émet néanmoins deux conditions : le projet retenu doit être respectueux du lieu (donc pas de boîte de nuit) et le bâtiment doit pouvoir rester accessible au public (ce qui exclut du logement). "En dehors de ça, toutes les pistes sont ouvertes", commente Alain Courtois. Le mode de financement de la réaffectation n'est pas non plus encore arrêté. "Encore une fois, toutes les pistes sont possibles y compris un partenariat public-privé, voire à 100 % privé".

Un jury sera constitué pour sélectionner l'un des projets. Il sera présidé Peter de Caluwe, directeur général de la Monnaie. Il comprendra également un représentant de la Ville, des Monuments et sites (le bâtiment est classé) et de l'épiscopat. La désacralisation interviendra une fois qu'un projet aura été retenu et qu'il aura été avalisé par le collège. Aucun calendrier n'est fixé à ce stade. Pour rappel, le choix de la désacralisation a été fait car l'église était trop peu fréquentée alors que son entretien est très onéreux..

N. G

Partager cet article

Repost0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 21:27

Dans la presse …. LA CAPITALE 

 

Ste-Catherine: De Caluwe (Monnaie) présidera le jury

 

La Ville de Bruxelles lancera prochainement un appel à projet pour la réaffectation de l'église Sainte-Catherine. «Indépendamment de cet appel à projet qui sera lancé sous peu, nous recevons déjà régulièrement des candidats à une utilisation, temporaire ou définitive de cette église pour y présenter des spectacles», précise Alain Courtois, échevin de la Ville de Bruxelles en charge des Cultes. L'édile MR a aussi décidé de mettre sur pied un jury qui sera chargé d'examiner tous les projets. Et, pour le présider, il a choisi une personnalité du monde culturel. «J'ai demandé à Peter de Caluwe, le directeur de la Monnaie, de présider ce jury parce qu'il est au-dessus des tendances, il n'est pas politique.» On se souvient que diverses idées de réaffectation ont déjà été lancées depuis la fermeture de cette église aux fidèles en janvier 2012. Celle dont on a le plus parlé est celle d'en faire une halle de fruits et légumes, lancée en 2011 par l'échevin du Tourisme Philippe Close (PS) qui avançait le précédent d'une telle reconversion à Sarlat (Périgord), où une ancienne église est devenue un marché couvert. Autres idées avancées, celle de réaffecter une partie de l'église pour en faire une vaste librairie, comme la Selexyz Bookstore à Maastricht aux Pays-Bas ou en faire un musée d'art religieux comme à Corfou. Une chose est sûre, le projet devra recevoir l'aval de l'évêché, seul habilité à décider de la désacralisation de l'édifice.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Les Amis de l'église Sainte Catherine à Bruxelles asbl
  • : Association de soutien et d'action pour la sauvegarde de l'Eglise Sainte-Catherine à Bruxelles-Ville. Blog à l'initiative des "Amis de Sainte-Catherine" asbl, association de chrétiens et citoyens, sensibilisés à l'avenir de l'église Sainte-Catherine en dialogue avec les prêtres et communauté qui s'y rassemblent.
  • Contact

Recherche