Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

Ste-Catherine en halle gourmande

(18/08/2011)

© D.R.

Le président de la Fabrique d’église préviendra ses paroissiens ce dimanche

BRUXELLES L’église Sainte-Catherine cause des soucis à la Ville de Bruxelles depuis Mathusalem. Plus précisément les années ‘30, selon les articles de presse compilés par le président de la Fabrique d’église, Yvan Nobels. “L’église Sainte-Catherine – ce salmigondis – va disparaître, nous ne perdrons rien, ainsi le propose la Ville de Bruxelles qui n’a pas les moyens de la restaurer” , lit-on dans un article du mois de juillet 1957.

Mêlant différents styles architecturaux, dotée d’un arrière-train disgracieux, l’église fait désormais l’objet d’un nouveau projet porté par la Ville de Bruxelles : une halle gourmande. “Ils sont descendus à une quinzaine juste avant les vacances” , se rappelle Yvan Nobels. “L’échevin Philippe Close était là. Il m’a accordé l’installation d’une chapelle à l’entrée de l’église.”

La petite centaine de paroissiens dominicaux devront se trouver un lieu de culte ailleurs. Idem pour les orthodoxes invités à réchauffer la plus grande église de la ville après saints Michel-et-Gudule. Conscient du manque de fraîcheur avancé du bâtiment, le président de la Fabrique d’église avait présenté un projet de réaffectation du site en logements surplombant une salle de réception d’environ mille places, parkings en sous-sol. Le tout intégré dans l’esprit du bâtiment de la VUB.

“Nous aurions fait du logement social et la salle du rez-de-chaussée aurait permis aux fidèles ou aux riverains de se réunir. La Ville de Bruxelles aurait vendu son terrain à très bon prix. De notre côté, nous aurions gardé les quatre premières travées de l’église (illustration). Cela nous suffisait largement. Le bourgmestre a pourtant montré un intérêt lorsque j’ai présenté le projet.”

Las. La ville – propriétaire du terrain – veut désormais tout récupérer pour y installer une vaste halle gourmande. Un choix géographiquement judicieux, nous sommes dans le centre touristico-gastronomique de Bruxelles, et caressé depuis quelques années par la majorité en place à la ville.

“J’aurais aimé qu’ils m’invitent à leurs discussions. Au lieu de ça, je reçois un courrier le 17 juin dernier pour me signaler “que le projet déposé […] est résolument indéfendable” , poursuit Yvan Nobels, qui souhaite un volet social dans le projet communal. Ce dimanche, il préviendra officiellement ses paroissiens que leur église est condamnée.

Mathieu Ladevèze

© La Dernière Heure 2011

 

Télé Bruxelles 18/08/11

Un marché dans l'église Sainte-Catherine?

Vous ferez peut être un jour votre marché dans l’Eglise Sainte-Catherine. C’est en tous cas l’une des pistes étudiée par la Ville. L’église de la place connue pour son marché aux poissons ne rassemble plus une foule de fidèles. Il y a quelques années, les gestionnaires de l’église proposaient de la démolir en partie pour y construire une tour de logements et une salle polyvalente.

 

PLUSIEURS PISTES ENVISAGEES

Emir Kir, secrétaire d’Etat aux monuments et sites, avait refusé catégoriquement le projet. L’église Sainte-Catherine est un lieu classé pas question d’y toucher. La ville, actuellement en négociations avec l’évêché pour obtenir la désacralisation du lieu, évoque également la possibilité de transformer le lieu en un centre culturel mais il ne s’agit là que d’éventualités

 

 

RTBF.info

18 août 2011

 

L'église Sainte-Catherine, au cœur de Bruxelles, ne sera sans doute bientôt plus un lieu de culte. La Ville de Bruxelles, propriétaire du bâtiment, envisage de désacraliser l'église pour en faire une halle aux fruits et légumes. Ne subsisterait, au mieux, qu'une petite chapelle. Les projets imaginés plus tôt par la fabrique d'église resteront donc lettre morte.

 

Tout part d'un constat, dressé par la fabrique d'église elle-même : l’église Sainte-Catherine est en mauvais état. La rénovation du bâtiment traîne, coûte cher et l'église est trop grande pour le nombre de fidèles qui la fréquentent. La fabrique d'église propose donc de conserver le tiers avant de l'édifice et de démolir les deux tiers restants. Ces derniers seraient reconvertis en une tour de logements et en une salle polyvalente pour y organiser des réunions. Yvan Nobels, président de la fabrique, assure que le projet séduit Freddy Thielemans, bourgmestre de la Ville de Bruxelles.

 

Cependant, l'église Sainte-Catherine est classée. Il n’est donc pas question d'y toucher, encore moins d'en démolir une partie. La Ville de Bruxelles rejette l'idée de la tour de logements et de la salle de réunion. En revanche, un autre projet émerge. L'échevin Philippe Close y verrait bien une halle aux fruits et légumes. Dans cette optique, l'église serait conservée telle quelle, après rénovation, mais serait désacralisée. La Ville de Bruxelles étant propriétaire des lieux, la fabrique d'église ne peut guère s'opposer à ce projet.

Les fidèles de Sainte-Catherine espèrent toutefois conserver une petite chapelle à l'intérieur de la future halle aux fruits et légumes.

Philippe Carlot – Delphine Wilputte

La RTBF donnait l’information ce matin, l’église Sainte-Catherine située dans le pentagone bruxellois pourrait ne plus servir de lieu de culte. Pour les paroissiens, il ne subsisterait au mieux qu’une chapelle, quant à l’église, une fois désacralisée, elle serait convertie en halle aux fruits et légumes.

L’édifice qui date de la fin du XIXème siècle est en mauvais état et coûte cher, trop cher, à la fabrique d’église. Le petit nombre de fidèles qui se presse aux assemblées dominicales ne justifie pas une rénovation coûteuse. Devant ce dilemme la fabrique d’église a imaginé une solution médiane entre démolition de deux tiers de l’édifice et la conservation du tiers restant. Selon cette proposition, les éléments démolis seraient convertis en logements et en une salle polyvalente servant aux réunions. Mais l’église néogothique construite par les architectes Joseph Poelaert et son élève Wynand Janssens, est classée, ce qui empêche toute modification structurelle du bâtiment et à fortiori sa démolition.
La ville de Bruxelles propriétaire du lieu, pourrait par contre pencher en faveur d’un autre projet selon lequel l’édifice serait d’abord rénové puis transformé en halle aux fruits et légumes. Dans cette hypothèse, l’édifice serait conservé, mais l’église désacralisée.

www.Catho.be

 18 aout 2011

Bxl-capitale

http://www.lacapitale.be/regions/bruxelles/2011-08-17/place-sainte-catherine-un-marche-de-fruits-et-legumes-dans-l-eglise-895741.shtml

 

légumes dans l’église

Le projet de la Ville de Bruxelles. (D. R.)

La Ville de Bruxelles, propriétaire de l’église de la place Sainte-Catherine compte y aménager un marché de fruits et légumes. Pour rappel, il fut un temps question de démolir l’édifice, de ne maintenir que la façade et de construire une tour de logements à l’arrière

L’édifice a longtemps été menacé de démolition, jusqu’à sa sauvegarde en 1982, indique ce mercredi le site brusselsnieuws, qui annonce l’information. Aujourd’hui, il est question de rénover le bien, via les fonds Beliris. Mais un autre projet vient en concurrence, celui de créer un marché de fruits et légumes qui verrait le jour dans une sorte de bâtiment-coque de 1.100 m2 collé à l’arrière de l’église (démoli). Eglise qui n’a jamais été très fréquentée par les paroissiens. Plus d’infos et de réactions dans La Capitale de ce jeudi. Publié le 17/08 à 15h21

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Les Amis de l'église Sainte Catherine à Bruxelles asbl
  • Les Amis de l'église Sainte Catherine  à Bruxelles asbl
  • : Association de soutien et d'action pour la sauvegarde de l'Eglise Sainte-Catherine à Bruxelles-Ville. Blog à l'initiative des "Amis de Sainte-Catherine" asbl, association de chrétiens et citoyens, sensibilisés à l'avenir de l'église Sainte-Catherine en dialogue avec les prêtres et communauté qui s'y rassemblent.
  • Contact

Recherche