Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2011 7 27 /11 /novembre /2011 15:27

S1INT-ROMBEAUT.jpg

 

632 000 euros pour Malines

So. De.

Mis en ligne le 16/11/2011   sur www.lalibre.be

 

La Province d’Anvers veut que le BW paie une partie de la rénovation de la cathédrale de Malines. La Province du Brabant wallon refuse.

C’est une très surréaliste histoire belge. La Province d’Anvers veut que la province du Brabant wallon participe aux frais liés aux travaux de rénovation de la cathédrale Saint Rombaut de Malines et du logement de l’archevêque. Elle a assigné en justice la province wallonne, qui a été condamnée en septembre 2010 en première instance à payer une partie des frais de rénovation, rapportait mardi L’Avenir. Le tribunal a toutefois conclu à la prescription des faits exposés par la province d’Anvers en ce qui concerne la cathédrale de Malines pour la période de 1995 à 1999. La province du Brabant wallon a fait appel et l’affaire est toujours en cours.

Cependant, le 22 octobre 2010, parallèlement au premier litige, la province d’Anvers a adressé à celle du Brabant wallon une nouvelle déclaration de créances, s’élevant à 631 540,19 euros. Cette somme représente la part estimée du Brabant wallon dans les travaux de restauration de la résidence archiépiscopale de Malines, soit environ 14 %. La province flamande fait prévaloir des accords remontant au Concordat de Napoléon, toujours d’application actuellement. L’archidiocèse réunit encore aujourd’hui les provinces d’Anvers, du Brabant flamand, du Brabant wallon et Bruxelles. Selon un décret impérial de 1809, les provinces ont une responsabilité financière dans les fabriques de cathédrales. La Flandre évoque aussi un accord interprovincial datant de 1971 (une convention entre les deux gouverneurs).

La Province d’Anvers, par la voix de Marc Wellens, député CD&V, a confirmé hier sa position sur les ondes de la RTBF. "Dans le passé, il y a eu un accord que ce qui concerne l’archevêché doit être payé entre les provinces de Brabant et Anvers. Parce que la fonction de Malines, c’est plutôt sur le plan de la Belgique " Elle ne compte d’ailleurs pas s’arrêter là. "La cathédrale, c’est un travail pour l’éternité. Ça commence et ça prend des années pour être restauré. Il y a des accords, et il faut les respecter "

De son côté, la province du Brabant wallon considère différemment la convention, le décret napoléonien ou l’accord de coopération. "Le décret impérial précise que la province du Brabant (unitaire) doit payer 92 % des frais liés au culte de l’archevêché de Malines-Bruxelles, et la province d’Anvers 8 %. Nous l’avons fait pendant 200 ans. Mais maintenant, on vient avec cette somme astronomique de 632 000 euros, c’est 0, 4 % du budget, provincial. C’est beaucoup. Mais à terme, nous pourrions payer 5 millions et cela, c’est 3 % du budget, souligne le président du collège provincial Pierre Boucher (MR). Notre argument, c’est que cette demande va au-delà de ce qui a été prévu par le législateur. C’est-à-dire le culte : payer les desservants du culte, les grosses réparations Mais pas une restauration. Ils en tireront bénéfice au niveau touristique, patrimonial La cathédrale de Malines est dans tous les catalogues de tourisme, c’est un bâtiment historique. Le décret touristique flamand demande qu’il y ait des toilettes séparées hommes/femmes dans les bâtiments visités. Dans les factures envoyées, ils nous demandent de payer cela en partie ! Payer pour les desservants, l’entretien, d’accord, mais ici on va beaucoup plus loin. En plus, entre-temps, le patrimoine est allé aux Régions. C’est la Flandre qui doit assumer elle-même, pas le BW, Bruxelles, ou le Brabant flamand. Ceux-ci ont déjà payé les premières factures, qui leur ont été envoyées mais à présent, ils sont d’accord avec nous ! Il faut séparer le culte de la restauration du patrimoine !"

Ce qui permet à cette situation surprenante d’exister, confirme Pierre Boucher, c’est qu’actuellement, le Brabant wallon, le Brabant flamand, une petite partie de la province d’Anvers (Malines) et Bruxelles forment un seul archidiocèse. Et le Brabant wallon paie encore pour ses "voisins". Exemple : en 2010 50 000 euros de quote-part dans le déficit de la cathédrale Saint-Michel. "Ce n’est pas normal, mais c’est la loi. C’est l’accord de coopération", dit Pierre Boucher. Au niveau politique, un groupe de travail interministériel travaille pour résoudre cette question, mais sans encore de résultat. Et du côté de l’Eglise, une réforme pour que les frontières diocésaines épousent les frontières provinciales "n’est pas d’actualité." (lire par ailleurs). Même si le Saint-Siège, en 1961, recommandait que les diocèses s’alignent sur les frontières civiles provinciales, autant que possible. Quoi qu’il en soit, les prochains rendez-vous judiciaires pour le BW auront lieu en avril 2012 (audience pour les 600000 euros) et en mai 2012 (appel pour une première facture); "Si nous perdons en justice, nous pourront alors que compter sur la solution politique et le groupe de travail pour régler le problème, dit M. Boucher.

Partager cet article

Repost 0
Published by eglisesaintecatherinebruxelles - dans desacralisation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Amis de l'église Sainte Catherine à Bruxelles asbl
  • Les Amis de l'église Sainte Catherine  à Bruxelles asbl
  • : Association de soutien et d'action pour la sauvegarde de l'Eglise Sainte-Catherine à Bruxelles-Ville. Blog à l'initiative des "Amis de Sainte-Catherine" asbl, association de chrétiens et citoyens, sensibilisés à l'avenir de l'église Sainte-Catherine en dialogue avec les prêtres et communauté qui s'y rassemblent.
  • Contact

Recherche